Annuaire gratuit artisans, fournisseurs et architectes maisons en bois et écohabitat

Annuaire gratuit des constructeurs, fournisseurs de la maison bois et de l'éco-habitat

interviewsEnergies libres, conseil et installation chauffe-eau et chauffage solaire

logo société énergies libres Pascal Doreau
Pascal Doreau, plombier chauffagiste s'est spécialisé dans les énergies renouvelables et a créé en juin 2007 sa société de conseil, vente et installation de chauffe-eau et chauffage solaire : Energies-libres. Il a accepté de nous éclairer sur la production d'eau chaude grâce aux rayons du soleil en répondant à nos questions.

Fonctionnement - Utilisation

Pouvez-vous nous rappeler en quelques mots le principe de fonctionnement d'un chauffe-eau solaire thermique et les éléments qui le composent ?

La chaleur du soleil est captée par des panneaux solaires thermiques qui chauffent de l'eau, cette eau est ensuite stockée dans des ballons d'eau chaude.

Quelles sont les applications possibles du solaire thermique ?

  • production d'eau chaude solaieProduction d'eau chaude sanitaire.
  • chauffage solaire habitationChauffage pour l'habitat.
  • chauffer eau piscine solaireChauffage pour une piscine.
  • climatisation solaireClimatisation.

Peut-on exploiter l'eau chauffée par le soleil pour le lave-linge, le lave-vaisselle ? Est-il nécessaire d'avoir pour cela un appareil prévu pour ce type d'utilisation ?

alfa-mix pour utilisation eau chaude solaire avec machine à laver le linge Pour le lave vaisselle, vous pouvez l'alimenter avec de l'eau à 35° maxi (les laves vaisselles vendus en France ne supportent pas d'être alimentés en eau très chaude), un simple mitigeur thermostatique est suffisant.
Pour le lave linge, il faut un appareil spécial du type "Alfa Mix", car une machine à laver le linge, lave à l'eau chaude et rince à l'eau froide, de plus avec l'Alfa Mix vous programmez votre température de lavage.

Des personnes visent toujours plus d'autonomie et gèrent elles-même la récupération de l'eau de pluie et l'assainissement de cette eau (filtrage, phyto-épuration, mini station d'épuration...). Est-ce compatible avec un chauffe-eau solaire ? Est-ce légal ?

Je déconseille l'utilisation de l'eau de pluie pour alimenter un chauffe eau solaire, à cause du PH relativement bas de l'eau (pluie acide), en effet cette eau est très corrosive et détériore rapidement les ballons ; de plus la législation est très contraignante.
Par contre, alimenter un WC avec de l'eau de pluie est très intéressant car cela représente jusqu'à 20% de la consommation d'eau d'une maison.

Est-il envisageable d'être autonome à 100% en eau chaude avec une installation solaire thermique ?

Non, en Bretagne le taux de couverture solaire est de 65% en moyenne. Vous êtes autonome de juin à octobre (sauf quand il pleut), pour le reste du temps il faut un appoint. L'appoint peut être une résistance électrique, une chaudière fioul ou gaz, une PAC, un poêle hydro.

part de l'énergies solaire dans la consommation d'énergie d'un foyer

Matériel : 2 capteurs Insol 20, soit 4m², ballon solaire Kompakta de 300 litres.
Consommation : 150 litres/jour à 45° soit la consommation de 5 personnes.
Données : station météo de Lorient.
Logiciel : TSol de chez Valentin.

Installation

Installer un chauffe-eau solaire est-il toujours possible ? Existe-t-il des situations dans lesquelles ce type d'installation n'est pas envisageable ?

Il n'est pas toujours possible d'installer un chauffe eau solaire :

  • orientation capteurs solaires thermiques par rapport au sudimpossibilité d'orienter correctement les capteurs, que ce soit au sol ou sur le toit, les capteurs doivent être au sud +/- 45°.
  • obstacles sur panneaux solairesdes arbres ou des batiments cachent le soleil aux capteurs...
  • espaces nécessaire installation ballon solairel'espace reservé au ballon solaire est trop petit, un ballon de 300 litres a un diamètre de 60 à 70 cm, il mesure 1,80 de haut et pése de 150 kg en moyenne selon les marques.

Par contre un chauffe eau solaire s'adapte à toutes les installations sanitaires existantes, avec tous les appareils qui produisent de l'eau chaude (PAC, chaudière fioul ou gaz, poêle hydro...).

Quelles sont les différentes possibilités d'installation des capteurs solaires ?

pose capteurs solaires thermiques en pignon de maison à 45°

  • pose capteurs solaires sur toitSur le toit : tuiles, ardoises, tôles, zinc...
  • pose panneaux solaires en pignon de maisonEn pignon avec un chassis à 45° pour les capteurs plans, ou à 90° pour les tubes sous vide.
  • pose capteurs solaires thermiques au sol ou sur toit terrasseAu sol, dans le jardin, sur un toit terrasse, avec un chassis à 45°.

Un autoconstructeur qui envisagerait d'installer lui-même son chauffe-eau solaire thermique, vous en pensez quoi ?

Aucun problème, si celui-ci maitrise la plomberie, la couverture...car en aucun cas l'on ne peut utiliser du PER (Polyéthylène Réticulé) pour la liaison solaire (la température monte à 130° près des panneaux), le cuivre ou l'inox sont donc obligatoires.
Energies-Libres vend des kits pour les autoconstructeurs, avec une aide à l'installation sous forme de questions/réponses et procéde à la mise en service du CESI afin de garantir à l'acheteur un fonctionnement maximum.

Vous avez obtenu l'agrément QualiSol en 2009 pour la qualité de vos installations. Quels sont les critères retenus par l'association Qualit'EnR pour délivrer cet agrément ?

Il faut faire un stage de 2 jours dans un centre de formation agrée Qualit'EnR, passer un test QCM...et payer !
Le point positif, Qualit'EnR contrôle les installations. (voir article "Qualisol, une garantie de qualité" sur mon site).

Capteurs solaires

Quelle est la surface moyenne des installations que vous réalisez ?

Pour une maison, avec une famille de 4 à 5 personnes il faut 150 litres d'eau chaude par jour (l'Adème donne 30l/jour/personne en prenant des douches), donc un ballon solaire de 300 litres (2x150 litres l'appoint étant au milieu) est suffisant. En Bretagne 4 à 5 m² de capteurs chaufferont sans problème cette quantité d'eau.

Quels sont les avantages/inconvénients des différents types de capteurs solaires thermiques ?

  • capteur plan solaire thermiqueCapteur plan : robuste, grande durée de vie, intégration en toiture, prix modéré, produit en Europe, bonne performance.
  • capteur solaire à tube sous videCapteur tube sous vide : fragile, pas ou peu de recul sur la durée de vie, toujours en surimposition de toiture, prix élevé +30%, produit très souvent en Chine (il existe de très bons tubes européens mais encore plus chers), très bonne performance lorsqu'il fait très froid et ensoleillé, bonne performance à 90°.
  • cpateur solaire chauffage eau piscineCapteur plastique noir et souple pour chauffer une piscine.
  • cpateur solaire à air pour pompe à chaleurCapteur à air pour PAC.

Il existe des capteurs photovoltaïques intégrés au bâti (remplacent la couverture). Est-ce également le cas des capteurs thermiques ? Sont-ils aisés à poser sur une construction existante ?

Pas de contraite pour le solaire thermique. pose capteurs solaires thermiques en semi-intégration et surimposition

  • intégration totale capteurs solaire sur toiturepose en intégration totale : on modifie la charpente et les capteurs ne dépassent pas de la toiture.
  • pose panneaux solaires en semi-intégrationpose en semi-intégration : les capteurs sont posés sur les voliges ou liteaux et dépassent de 6 à 8 cm de la toiture.
  • pose panneaux solaires en surimpositionpose en surimposition : on pose des pattes de fixation sur la toiture (6 pour 2 capteurs en géneral), sur lesquelles des rails viennent se fixer et les capteurs sont posés dessus.

Ces 3 types de pose sont possibles sur de l'existant comme sur du neuf.

Dans l'avenir ...

Comment voyez-vous l'avenir du chauffage solaire thermique ? Pensez-vous que cela deviendra la norme dans quelques années ?

Avec la RT 2012, 50kw/m²/an, le chauffe eau solaire risque de devenir obligatoire si l'on veut tenir cette réglementation. Quand l'on voit les performances d'un chauffe eau solaire (nous sommes début mars, et la température de mon CESI est 55° depuis 8 jours), sa simplicité (pas d'electronique), sa longevité (20 à 25 ans), le chauffe eau solaire a de beaux jours devant lui.

Photos : M. Doreau - Energies-Libres
Contactez-nous